Poème

A découvrir

 

Les torpeurs de la nuit broient l’âme que je suis

Elles brûlent, tranchent, cisèlent les entrailles sans faire de bruit

Tout est reçu comme souffrance

Le corps en subit les conséquences

 

La réalité en est dénaturée

La vision de la vie est embrumée.

Les idées sont altérées

Par des pensées qui s’affirment vérité.

 

La douleur prend des couleurs d’éternité

Le gris devient noir

Le noir n’est plus que désespoir

Ni porte, ni fenêtre dans ce sinistre couloir

 

Les ténèbres s’étendent pour survivre

Elles jaillissent de partout et ne cherchent qu’à nuire

L’attaque est à la hauteur

Seule une force supérieure peut terrasser cet écrin de malheur

 

Laisser la lumière entrer dans la vie

Va tout éclairer rendant plus complète la réalité d’aujourd’hui

Le noir et la nuit en sont éblouis

C’est une énergie disponible à l’infini

 

La souffrance laisse place à la présence

La beauté, la lumière et le merveilleux sont des puits de jouvence

Où source de vie jamais ne se tarit

Mon esprit est de retour à la vie

Delfosse Emmanuël Les gîtes de la ferme du Pré Charmant

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Article précédent
Les gagnants de notre concours
Article suivant
De l’émerveillement dans la vie

Articles liés

Menu