Petite réflexion sur la vie

Que de pensées…

Vivre le moment présent est une phrase que l’on entend un peu partout même dans la publicité.  Mais qu’est-ce que cela veut dire ?  Les idées les plus rependues à ce sujet sont : profiter, vivre intensément, carpé diem, prendre du plaisir,..

C’est une partie de la réponse mais elle mérite quelques approfondissements :  Pas une explication théorique mais plutôt une explication pratique.

On a beau répéter « profite du moment » mais il peut arriver que le moment aussi agréable soit-il est parasité par un ensemble de pensées qui encombrent nos têtes.  Une partie d’entre elles génèrent angoisses et inquiétudes, peur et regret, sensation négative et déprime, …    Elles peuvent prendre beaucoup de place dans notre vie. De plus, elles sont une source de souffrance. 

Comment faire face ?

Toutes ces pensées peuvent, ne fusse que l’espace d’un instant, diminuer ou disparaitre quand on est dans le moment présent.

Laisser une grande place à l’observation de soi !

Si vous prenez le temps de lire ces quelques lignes, observez l’espace d’un instant tout ce que vous  voyez , tout ce que vous  sentez , tout ce que vous touchez, l’air que vous respirez,…Vous êtes sans doute assis, profitez-en pour sentir la matière sur laquelle vous êtes installé.  Regardez autour de vous un objet qui n’avait pas attiré votre attention jusqu’ici, sentez votre respiration qui ouvre vos poumons, écoutez un bruit inattendu dans l’endroit où vous vous trouvez.  Vous pouvez faire toutes ses actions à chaque fin de phrase.  Mille autres petits détails peuvent ainsi faire leur apparition.

Vous êtes dans l’instant présent.  Ce moment et seulement ce moment vous permet de quitter les angoisses et les peurs en tout genre.  C’est une action concrète.  Se centrer sur ce qui se passe dans l’instant ne laisse pas la place au futur et au passé.  De la distance s’installe entre vous et vos pensées. C’est là que se trouve la tranquillité.

Tout comme le marathonien est convaincu que l’entrainement est absolument nécessaire pour pratiquer son sport, il en est de même pour la personne qui fait l’expérience du moment présent.  La découverte d’un moment de tranquillité peut être bref.  Au début, il ne sera peut-être présent que quelques secondes.  Cela peut évoluer par la force de l’entrainement.  Il faut inviter l’esprit à quitter les pensées pour observer ce qui est là, maintenant tout de suite.

C’est un entrainement permanent et quotidien.  Il peut se faire partout : dans une file d’attente, en faisant une vaisselle, en marchant, en buvant une tasse de café…

Prenons l’exemple de la vaisselle.  L’idée de « faire la vaisselle » n’est pas réjouissante.  Pour certains, rien que le mot génère un soufflement de découragement.  Prendre une tasse, la plonger dans l’eau, ressentir l’eau qui touche la peau, frotter la tasse en regardant celle-ci avec attention, laver une assiette après l’autre,… sont des actions qui naturellement diminuent, voire éliminent la force de la pensée négative de départ.   L’action est plus facile quand la pensée nous quitte ou diminue.

Prenez ce simple exemple et reporter le sur plusieurs actions de votre journée et observez avec attention ce que cela génère sur votre état d’esprit.  Les changements sont concrets et visibles pour qui se met à pratiquer l’expérience de l’instant présent.

Delfosse Emmanuêl  Les gîtes de la ferme du Pré Charmant

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Article précédent
Nettoyage de printemps
Article suivant
Les gagnants de notre concours

Articles liés

Menu